Deuxième ligne de tram : la concertation est sur les rails !

Du 18 avril au 8 juin, vous pourrez vous informer et donner votre avis sur le projet.
Réunion publique le 16 mai à 18h30 à la Salle des Fêtes de La Riche.


La concertation publique est un temps pendant lequel les habitants du territoire et toute personne concernée peut accéder aux informations relatives à ce projet, formuler des observations, des avis, des propositions sur les grands principes et les objectifs énoncés.

La Concertation préalable se déroulera du 18 avril au 8 juin 2018.

Afin de bien comprendre les enjeux et le contenu du projet et de ses composantes, Tours Métropole Val de Loire mettra en place plusieurs outils d’informations à disposition du public :

- une exposition dans le hall de l’Hôtel de Ville durant toute la concertation ;
- une notice de présentation de projet accessible depuis le portail des mobilités de la Métropole et consultable en Mairie ;
- une plaquette pédagogique du projet téléchargeable depuis le portail des mobilités et mise à disposition du public en Mairie ;
- une page internet dédiée accessible depuis le portail des mobilités de la Métropole.

Comment vous exprimer pendant la concertation ?

Tout sera mis en œuvre pour que chacun puisse s’exprimer sur le projet en donnant son avis.

-Lors de la réunion publique du 16 mai à 18h30 à la Salle des Fêtes
- Avec le registre disponibles en Mairie
- par courrier et par email auprès de Tours Métropole ou auprès du garant du débat public

Connaitra-t-on le bilan de la concertation ?

Après la période de la concertation préalable, un bilan rendra compte des avis exprimés.
A sa suite, Tours Métropole Val de Loire indiquera les mesures qu’elle prendra pour répondre aux enseignements de la concertation préalable. Tours Métropole Val de Loire entreprendra toutes les études techniques et les procédures obligatoires avec les services de l’Etat (études d’impact, étude parcellaire...). Le projet retenu sera soumis à la Préfète, afin de déterminer l’utilité publique du projet, avant de pouvoir réaliser les travaux.