La Pléiade | Médiathèque | Equinoxe | Carré d’Ô |
Pléiade
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Festival de danse Tours d’Horizons / CCNT

Chaque année avant l’été, le CCNT vous donne rendez-vous avec le Festival Tours d’Horizons. Immanquable pour les fous de danse, indispensable pour les amateurs et les plus curieux, ce festival est l’occasion de voyager et de découvrir l’étendue de la richesse de l’art chorégraphique. Sont déjà à l’affiche de cette 7e édition : la pièce très remarquée de Christian Rizzo, d’après une histoire vraie, pour huit interprètes et deux musiciens live, qui déborde d’énergies ; l’atelier chorégraphique du CCNT dirigé cette saison par Gaëlle Bourges (artiste associée) et Crossroads to synchronicity de Carolyn Carlson, re-création de Synchronicity, une œuvre célèbre de 2012 inspirée par la pensée de Carl Gustav Jung. Le festival fera halte à La Pléiade. Soyez attentifs !

Raphaël Cottin & Jean Guizerix / La poétique des signes (Tours)
« Parallèles » (Création)
Danse


La neuvième création de Raphaël Cottin est placée sous le signe de l’amitié. Une amitié longue de 25 ans avec Jean Guizerix, chorégraphe et danseur étoile français qui poursuit depuis plus de cinquante ans une carrière exceptionnelle. L’histoire entre les deux hommes remonte au début des années 90, lorsque le jeune chorégraphe tourangeau étudiait la danse au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris et plus particulièrement auprès de Wilfride Piollet, étoile d’amour de Jean Guizerix disparue en 2015. C’est elle qui incita Raphaël Cottin à suivre le chemin de la formation en écriture du mouvement. Et c’est lui qui lui transmis au début des années 2000 un solo, Oiseau triste, qu’il avait créé au Théâtre des Champs-Élysées en 1972. Depuis, comme le confie Raphaël Cottin “le désir de danser avec Jean n’a cessé de germer”. Au plateau, une matière chorégraphique commune distribue le mouvement entre les deux interprètes de manière à créer une partition faite d’unissons, d’attentes, de glissements et de décalages. Quelques textes viennent ponctuer cette partition, évoquant leur pratique et leur pensée de la danse. D’abord envisagé comme un écho au premier ouvrage de Wilfride Piollet et Jean Guizerix (Parallèle, 1986), cette nouvelle création apparaît aussi comme un aboutissement : “la concrétisation d’un désir de danser ensemble”.


Raphaël Cottin : chorégraphie, textes, scénographie et interprétation / Jean Guizerix : interprétation / Catherine Noden : lumières / Emmanuel Sauldubois : son / Catherine Garnier : costumes / Satie, Chériza, Ravel et musique traditionnelle : musiques


Quelques images...

vimeo.com/265170684


www.lapoetiquedessignes.com


1h - 12 € / 10 € / 6 €
Réservations auprès du CCNT : 02 18 75 12 12 - billetterie@ccntours.com


Mentions production, coproduction, soutien, partenariat, aide et remerciements : La Poétique des Signes / Ballet de l’Opéra national du Rhin / CCN de Mulhouse - Bruno Bouché / CCN de Tours - Thomas Lebrun / Studio l’Aire de Poissy / Les deux îles de Montbazon / DRAC Centre-Val de Loire